5 secrets pour perdre du poids après 40 ans

Pourquoi avons-nous de la difficulté à perdre du poids après  40 ans ? C’est comme si on se réveillait le jour de nos 40 ans et ce qui fonctionnait pour perdre du poids la veille, semble ne plus fonctionner du tout…

Mais qu’est-ce qui s’est passé la nuit de nos 40 ans ?

Rien du tout. Tout ça s’installe sur plusieurs années et on ne le voit pas venir : les mauvaises habitudes alimentaires, les traces laissées par les grossesses, le manque d’activité physique et… les régimes à répétition.  Il y a aussi d’autres facteurs physiologiques qui entrent en ligne de compte lorsqu’on arrive à l’âge de raison tels les hormones, le métabolisme de base qui ralentit, le sommeil, le stress, la digestion, etc.

Le problème c’est que les femmes focalisent seulement sur l’alimentation et l’exercice physique et elles négligent les autres facteurs. Pourtant, ils sont tout aussi importants.

Pour éliminer du poids à long terme, vous devrez faire un tour d’horizon complet de vos habitudes de vie, et non seulement l’inventaire de ce que vous mangez. Vous devrez aller creuser plus loin pour comprendre et changer vos comportements et votre mode de pensée.

En misant sur le changement de vos habitudes de vie au quotidien comme facteur de réussite, vous vous éloignerez des régimes et vous trouverez l’équilibre et le bien-être global.

 

À 40 ANS, C’EST LE MOMENT  DE VOUS AIMER, DE VOUS ACCEPTER, DE PRENDRE SOIN DE VOUS EN ADOPTANT UN MODE DE VIE SAIN ET ÉQUILIBRÉ ET EN ABANDONNANT LES RÉGIMES UNE FOIS POUR TOUTES !

 

Je vous livre maintenant 5 de mes secrets pour vous aider à perdre du poids et maintenir le poids perdu à long terme.

 

1) Déprogrammez-vous du mode régime

Combien de fois dans votre vie vous êtes-vous dit « Demain, je commence à faire attention ». Des dizaines de fois sûrement et avec un objectif x de livres à perdre en x nombre de semaines.

Le régime n’est pas commencé et le stress est dans le tapis !  Un régime a toujours une date de début officiel et une date de fin lorsque le poids souhaité sera atteint. C’est totalement illogique.  C’est comme si on avait cette pensée magique qu’en faisant attention à ce que l’on mange pendant quelques semaines, on pourrait revenir à nos bonnes vieilles habitudes sans conséquences. Le principe même du régime est voué à l’échec. 

Vous endommagez votre santé, perturbez et déboussolez votre corps.  La vérité c’est que tant et aussi longtemps que vous serez EN MODE RÉGIME, vous reprendrez le poids perdu.

 

Pour éliminer des kilos et maintenir votre poids à long terme, vous devrez adopter

un état d’esprit axé vers un « mode de vie » et sortir du « mode régime ». 

 

C’est une mentalité totalement différente d’un régime traditionnel. La perte de poids est la partie facile de l’équation, mais adopter l’état d’esprit et le mode de vie pour soutenir cette perte de poids à long terme, ça c’est beaucoup plus difficile. Et c’est là où la plupart des femmes ont de la difficulté.

Il n’y a pas de fin. Pas de destination finale. Vous allez avoir une relation avec la nourriture et votre corps toute votre vie.  Cela signifie que vous mettrez un pied devant l’autre et que vous CONTINUEREZ de marcher. Vous n’arrêterez pas même lorsque votre poids souhaité sera atteint.

 

2) Stop à l’alimentation émotionnelle

Les émotions, parlons-en. Il est difficile de passer à côté des émotions lorsque vient le temps de parler de perte de poids.

Avez-vous déjà ouvert le frigo pour manger simplement parce que vous étiez stressée, contrariée, triste, seule ou que vous avez eu une mauvaise journée au travail ? Si oui, il est possible que vous mangiez vos émotions.  Si ça vous est déjà arrivé quelques fois, ce n’est pas la fin du monde. Mais si cela devient une habitude, on parle alors d’alimentation émotionnelle et les conséquences sur la prise de poids et la santé peuvent être très néfastes.

L’alimentation émotionnelle est une façon de manger très présente chez les femmes. Et oui, encore un problème de femmes ! Pourtant, nous sommes intelligentes et nous le savons que trop manger nous fait prendre du poids. Alors pourquoi répétons-nous ce comportement qui ne fait qu’augmenter notre culpabilité et notre niveau de stress ?

banniere-site

Parce que nous les femmes, nous avons besoin d’un équilibre affectif et émotionnel stable. Et lorsque nous vivons des situations difficiles qui affectent cet équilibre, nos émotions prennent le contrôle et nous poussent à manger même si nous n’avons pas vraiment faim.  Nous utilisons la nourriture pour nous sentir mieux, nous réconforter,  nous rassurer et nous consoler. Ce processus est inconscient et au bout d’un certain temps, nous avons de la difficulté à reconnaître les signaux de satiété que le corps nous envoie.

Apprendre à reconnaître, à affronter et à vivre vos émotions au moment où elles se présentent, vous permettra de comprendre quelles situations ou sensations vous poussent à compenser avec la nourriture et de remplacer ce comportement par de nouvelles façons de vous sentir mieux.

Une fois que vous comprenez les liens qui existent entre vos émotions et votre alimentation, vous aurez franchi un très grand pas.

 

3) Prenez soin de votre foie

Je vais probablement vous surprendre en vous disant que les toxines que vous accumulez dans votre organisme mettent un frein à la perte de poids. L’accumulation de toxines est due à de mauvais choix alimentaires, au stress, à la pollution environnementale, à l’alcool ou encore à la cigarette. Le résultat de cette accumulation de toxines affaiblit le travail du foie, accélère la formation de gras et en freine l’élimination. L’équation est simple : élimination des toxines = élimination de graisse.

Le foie est un des organes les plus importants pour la santé et il a un grand rôle à jouer dans la perte de poids.  Il est le principal organe qui brule les graisses. Lorsque le corps est chargé de toxines, le foie a de la difficulté à exercer ses fonctions habituelles et le métabolisme est au ralenti. Comprenez-vous maintenant pourquoi il est primordial de conserver un foie en santé pour éliminer du poids de manière efficace ?

Certains changements dans votre mode de vie peuvent vous aider à relancer votre métabolisme et favoriser l’élimination des toxines et des graisses.

Cela veut dire de favoriser des aliments sans produits chimiques et autres produits nocifs pour le corps et l’organisme. En portant une attention particulière aux ingrédients et aux agents de conservation dans les produits que vous utilisez, vous diminuerez ainsi la quantité de toxines qui dans entrent dans votre organisme.

 

4 ) Équilibrez vos hormones

À l’approche de la quarantaine, le corps commence à subir l’effet de modifications hormonales entraînant différents symptômes. Souvent, ces troubles hormonaux sont le reflet de votre style de vie.

Les hormones jouent un rôle fondamental dans la prise et la perte de poids. Si vous avez de la difficulté à perdre du poids malgré de bonnes habitudes alimentaires, c’est peut-être le signe d’un débalancement hormonal. Plusieurs hormones peuvent être en cause.

Le cortisol, connu comme « l’hormone du stress »

Un niveau élevé de cortisol peut augmenter la consommation de nourriture et favoriser un gain de poids. Un mode de vie stressant, un régime strict, le manque de sommeil sont des exemples qui causent un déséquilibre du cortisol.

L’insuline régularise le taux de sucre dans le sang et apporte l’énergie nécessaire à vos cellules. Elle est également l’une des hormones responsables des réserves de graisses dans le corps. Une alimentation trop riche en sucre ajouté aura des effets néfastes sur la résistance à l’insuline, l’hypertension et le tour de taille entre autres.

La leptine « l’hormone de satiété » envoie le message à votre cerveau que vous avez assez mangé. Lorsque celle-ci ne fonctionne pas comme elle le devrait, ce sentiment de satiété qu’elle provoque normalement n’arrive jamais. Cela aura pour conséquence que vous allez manger beaucoup plus car votre cerveau vous envoie constamment un signal de famine.

Le déséquilibre de ces hormones peut être la cause de votre difficulté à perdre du poids.

Une alimentation équilibrée, la pratique d’activités physiques, la gestion de votre stress, l’optimisation de votre sommeil sont les principales solutions à ce problème.

 

5) Recherchez le bien-être global

Cela ne sert à rien de se mettre la tête dans le sable. Vous n’avez plus 20 ans et même si vous avez la meilleure volonté du monde, votre corps et votre métabolisme ont changé.

Cela ne veut pas dire que c’est impossible de perdre du poids.  L’une des plus grandes limites que les femmes rencontrent au moment où elles veulent perdre du poids c’est de ne pas obtenir de résultats à court ou moyen terme, mais il faut toujours penser que les bénéfices arriveront tôt ou tard.

Pensez en termes de bien-être global et non en termes de chiffre sur la balance.  Cela veut seulement dire d’observer les changements positifs dans votre corps et votre esprit.

Soyez patiente, vous serez récompensée.

Nathalie

Une réflexion sur “5 secrets pour perdre du poids après 40 ans

Répondre à Ellis Brombach Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *