Connaissez-vous les « hunger hormones » ?

 

Qu’est-ce que les « hunger hormones » ?

Saviez-vous que nous avons des hormones de la faim ? Ce sont elles nos « hunger hormones ». Et à ne pas confondre avec les Hunger  Games ! L’une de ces hormones consiste à stimuler notre appétit et à nous donner le signal que nous avons faim, tandis qu’une autre hormone agit principalement pour diminuer notre appétit.

Ces « hunger hormones » sont la ghréline et la leptine et probablement que vous n’avez jamais entendu parler de ces petites créatures.  Avec notre mode de vie stressant et une alimentation trop riche en sucre et en produits industriels, l’équilibre de ces hormones s’en retrouve perturbé.

Toutefois, il est primordial de maintenir l’équilibre hormonal pour une meilleure gestion de votre poids et pour être en bonne santé. Ce qui suit vous donnera une meilleure compréhension de ces hormones et vous donnera des trucs pour rétablir l’équilibre.

Les « hunger hormones » sont la ghréline et la leptine et probablement que vous n’avez jamais entendu parler de ces petites créatures.  Avec notre mode de vie stressant et une alimentation trop riche en sucre et en produits industriels, l’équilibre de ces hormones s’en retrouve perturbé.

Toutefois, il est primordial de maintenir l’équilibre hormonal pour une meilleure gestion de votre poids et pour être en bonne santé.

La ghréline

La ghréline est une hormone digestive qui stimule l’appétit. C’est pour cette raison qu’on l’appelle aussi « l’hormone de la faim ». Lorsque vous avez des gargouillements dans le ventre, vous sécrétez de la ghréline.

Celle-ci a pour tâche d’envoyer des signaux à votre cerveau afin que vous puissiez reconnaître que vous avez faim. Plus le taux de ghréline est élevé, plus on devient affamé. A l’inverse, plus le taux est faible et plus on se sent rassasié et il devient alors plus facile de réduire son apport calorique. Donc, si vous voulez perdre du poids, réduire le taux de ghréline peut être très bénéfique.

Normalement, le taux de ghréline augmente avant les repas afin d’envoyer le signal de la faim, puis redescend pendant au moins trois heures après avoir mangé. Le corps produira plus de ghréline si une personne ne mange pas suffisamment. Par conséquent, sauter des repas n’est pas une bonne solution car cela a pour effet d’augmenter la sécrétion de ghréline.

Si vous avez toujours faim, c’est un signe que votre taux de ghréline est possiblement trop élevé.

La leptine

La leptine fonctionne comme un coupe-faim. Elle est considérée comme l’hormone de la satiété. Elle a toute son importance dans la perte de poids car elle joue un rôle de régulateur de l’appétit. La leptine est censée dire au cerveau : « STOP, tu as assez mangé », tu as suffisamment de réserves d’énergie. En présence de leptine, votre cerveau entraîne donc une réduction de l’appétit.

Des études ont montré que les personnes en situation de surpoids ou d’obésité ont en général des niveaux très élevés de leptine dans le sang. Une étude a même découvert que les niveaux de leptine chez les personnes obèses étaient 4 fois plus élevés que chez les personnes qui avaient un poids normal. Malheureusement, ces personnes deviennent résistantes aux signaux de la leptine, même si leur corps en contient beaucoup.

La résistance à la leptine est souvent liée à une alimentation riche en calories et à faible teneur en éléments nutritifs. Par exemple, les boissons gazeuses, les farines blanches, les bonbons, ou toute autre forme de sucres raffinés ont un impact négatif sur les hormones.

La résistance à la leptine fait en sorte qu’on ne ressent pas la sensation de satiété et en conséquence on mange beaucoup plus qu’il le faudrait.

Rétablir l’équilibre

Les hormones ne demandent qu’une chose…un état d’équilibre. Pour y arriver, vous devrez peut-être faire des changements dans votre style de vie. L’augmentation de votre niveau d’activité physique et une alimentation saine et ce, de façon constante vous aideront à équilibrer vos hormones et à brûler les calories excédentaires.

Étant donné que les hormones font partie de notre système endocrinien, la régulation de votre taux de leptine est un problème complexe qui nécessite plus que de la volonté et des restrictions caloriques strictes. Les points suivants vous aideront à rééquilibrer vos niveaux de leptine et de ghréline :

  • Éliminez le fructose, les sucres et les aliments raffinés de votre alimentation.
  • Dormez suffisamment. Moins on dort, plus le taux de leptine baisse et plus celui de ghréline.
  • Consommez des protéines à tous les repas. Cela permet d’augmenter la sensation de satiété et de réduire la sensation de faim.
  • Ajoutez des bons gras, comme les oméga-3, à votre alimentation ou prenez des suppléments. Les poissons gras, les noix et les graines de chia, lin et chanvre sont d’excellentes source de bons gras. Ils ont la capacité de réduire l’inflammation dans l’organisme, ce qui contribue à diminuer le taux de leptine.
  • Réduisez votre consommation d’acides gras oméga-6. Ils se retrouvent dans les viandes, les huiles végétales et les oeufs. Leur réduction peut également aider à réduire les réactions inflammatoires dans votre corps.
  • Mangez plus lentement. Il faut du temps au cerveau pour reconnaître et répondre aux signaux de la leptine.
  • Évitez les régimes draconiens qui dérèglent votre taux de leptine.
  • Consommez des aliments riches en fibres. Les fibres participent à la bonne santé de la flore intestinale et réduisent l’inflammation.
  • Réduisez le stress. Le stress cause une augmentation du taux de ghréline.

 

Il est maintenant temps de bouger et de manger sainement pour que votre métabolisme comprenne ce que vos « hunger hormones » vous disent !

Coach Nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *